Nouveau concept : Poutinebros se lance en franchise

poutinebros restaurant
Poutinebros, un nouveau concept d'inspiration québécoise.

Poutinebros, le pionnier français de la poutine québécoise, s’ouvre à la franchise. Une enseigne résolument fast-good où burgers et petits plats d’inspiration québécoise espèrent enchanter les convives des villes étudiantes françaises.

Décidément, le secteur de la restauration rapide ne manque pas d’idées. La preuve avec ce nouveau concept baptisé Poutinebros, né à Rennes en 2014 autour du plat emblématique de nos cousins d’outre-atlantique : la poutine. C’est quoi la poutine ? Un plat créé  à la fin des années 50 au Québec composé de frites, de fromage en grains et de sauce brune. Divers accompagnements peuvent être ajoutés selon les recettes.

Un concept, deux frères

Poutinebros, c’est une histoire de frères. Bercés par la culture québécoise depuis l’enfance, Benjamin Gaudin  s’installe à Montréal. Ses frères Nicolas et Camille viennent lui rendre visite un jour et s’enthousiasment pour la poutine. Rentrés de vacances, ils décident de créer la première poutinerie française. C’est chose faite en 2014, et l’endroit séduit immédiatement les rennais. Et il faut dire qu’il y a de quoi être séduit. Nicolas et Camille n’ont en effet rien laissé au hasard : Afin de faire connaître le goût de l’authentique poutine québécoise, Nicolas et Camille Gaudin ont créé leur propre laboratoire, le Poutinelab. Fromage en grains, garnitures et sauces y sont fabriqués avant d’être livrés une fois par semaine au restaurant. « Parce qu’on n’a pas trouvé de fromager capable de fabriquer un beau fromage en grains, qui a du goût, qui ne file pas comme de la mozzarella et qui fait skouik-skouik sous la dent comme nos fromages favoris du Québec, on a décidé le fabriquer nous-même », explique Camille Gaudin, cofondateur de Poutinebros. Après deux ans de R&D, le Poutinelab a vu le jour fin 2017 à Rennes.

Un concept fast-good bien pensé

Poutinebros propose des poutines et des burgers inspirés des meilleures recettes québécoises et nord-américaines, des bières québécoises et des gâteaux typiquement américains. Les poutines et les burgers sont fabriqués à la commande devant le client, avec des produits frais et de qualité. Les frites sont préparées sur place à partir de Bintje afin de garantir un résultat à la fois croustillant et fondant à l’intérieur. Avec un ticket moyen de 10 € et 2/3 des formules poutine + boisson à moins de 10 €, Poutinebros revendique un positionnement « fast-good », avec service au comptoir ou à emporter. Le concept architectural permet de s’évader à Montréal, le temps d’un repas, grâce à une décoration urbaine, moderne et chaleureuse, loin du cliché de la cabane au Canada.

Pour ouvrir une franchise Poutinebros, il faut compter un apport personnel de 80 K€ et un investissement global de 250 K€ (hors droit au bail). Le local, d’une surface minimum de 100 m², doit se situer en emplacement n°1 ou n°1 bis en centre-ville ou périphérie d’agglomérations de 60 000 habitants minimum.  Le chiffre d’affaires réalisable après 2 ans s’élève à 800 000 €.

A propos de Dominique Chaigneau 76 Articles
Rédactrice web spécialiste franchise depuis des années, j'aime traiter l'actualité des réseaux sous toutes ses formes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*